Protection par pression acoustique contre les nuisibles : Opportunités et contraintes

Opportunités et réalité technique :

La connaissance des spectres d’audition des organismes nuisibles, des fréquences qu’ils émettent, la signification des signaux, permet en menant des investigations sérieuses, de créer des systèmes élaborés permettant de choisir des spectres d’émission (de 1 HZ à 80 KHZ), les balayages de fréquences adaptés, mais aussi programmer les émissions séquentiellement avec des puissances variables, pour prendre en compte également l’environnement et le type de construction.


Contraintes et tentations :

Les exigences et difficultés de lutte contre les nuisibles en font un marché alléchant pour les vendeurs de systèmes low-cost en tous genres, alors que tout le monde recherche des solutions alternatives, à la place des produits chimiques qui ne tiennent plus leurs promesses.


Résultat : il suffit de taper « rongeurs/ultrasons », pour trouver des dizaines de petits systèmes « ultrasons » (beaucoup importés de pays exotiques), pour régler votre problème de rats, souris, pigeons ou insectes.